Viktor Orban remporte triomphalement les législatives

Viktor Orban remporte triomphalement les législatives

Le lendemain de vote laisse un goût bien amer pour tous les partis et électeurs d’opposition en Hongrie. Alors que la campagne et la forte mobilisation avaient fait naître l’espoir d’un changement, les résultats issus des urnes sont implacables. Viktor Orban et son parti (Fidesz) sont largement en tête et obtiennent la majorité absolu au Parlement. Une victoire qui sonne comme un rappel pour Bruxelles.

Considérées comme un test grandeur nature pour l’Union européenne, les élections législatives hongroises ont un air de Waterloo pour les dirigeants européens. L’opposition, pourtant morcelée, devait reprendre du terrain sur un Fidesz au pouvoir depuis deux mandats, mais le retrait du parti de Viktor Orban ne s’est pas confirmé dans les urnes – bien au contraire – puisqu’il a recueilli 48,5 % des suffrages. Un résultat qui permet à la majorité confirmée d’avoir les coudées franches et de continuer à faire résonner une musique bien différente à Bruxelles.

La campagne de 2018 a largement été axée sur le thème du « grand remplacement ». La vague migratoire entamée en 2015 n’est pas passée inaperçue en Hongrie où de nombreux migrants sont passés en quête d’un avenir meilleur en Allemagne, en France ou en Grande-Bretagne. Depuis lors, la Hongrie se pose en champion de la civilisation européenne et dénonce la permissivité de Bruxelles.

Les autres dirigeants européens vont devoir composer avec un membre hongrois jugé encombrant, mais qui sort renforcé de ces nouvelles élections. Le message est quant à lui très positif pour les différents partis à travers l’Europe qui adhèrent au message délivré depuis plusieurs années par le président hongrois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.