La Chine mobilise pour sa muraille verte

La Chine mobilise pour sa muraille verte

La Chine se lance dans une course contre le désert. Et comme toujours avec l’Empire du Milieu, l’échelle pratiquée est à sa démesure. 60 000 soldats sont mobilisés pour planter des forêts s’étendant sur 84 000 mètres carrés d’ici à la fin de l’année. L’objectif est de stopper, à terme, l’avancée du désert de Gobie et de dépolluer certaines régions à commencer par Pékin et les grands centres urbains du nord du pays.

Les efforts de la Chine contre le réchauffement climatique ont pu paraître surprenants tant le pays est décrit comme avide de croissance économique. Pourtant, ce pays-continent sait combien les enjeux climatiques sont importants et vient de mobiliser pas mois de 60 000 de ses soldats afin de planter des forêts. Basés dans le nord du pays où les températures hivernales sont particulièrement rudes, ces hommes auront la lourde tâche de reboiser rapidement le pays.

Les massifs forestiers comptent pour 21 % du territoire avec 208 millions d’hectares. La seule année 2018 devrait voir apparaître 84 000 mètres carrés supplémentaires de forêts. L’effort n’est pas nouveau puisque ce sont en tout 33 millions d’hectares qui ont été plantés au cours des cinq dernières années. Victime d’une vaste déforestation décidée sous Mao en 1958, la Chine fait marche arrière en raison de l’avancée du désert de Gobie. Plus de 350 000 personnes ont dû se réfugier dans des régions non menacées par ce désert chinois.

La province de Hebei constitue l’autre grand chantier de reboisement. Les autorités espèrent que les milliers d’hectares de forêts permettront de lutter écologiquement et avec efficacité contre la pollution qui touche les grands centres urbains comme Pékin. Cette mobilisation d’une partie de l’armée est également un moyen d’employer utilement des effectifs normalement voués à disparaitre dans le cadre d’une réduction des troupes sous les drapeaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.