Anakara annonce son soutien à Pékin dans sa lutte contre les complotistes ouïghours

Anakara annonce son soutien à Pékin dans sa lutte contre les complotistes ouïghours

Le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu était en visite en Chine ce jeudi 3 août, souhaitant aux relations sino-turques un nouveau virage.

La Turquie souhaite collaborer avec la Chine sur le plan sécuritaire

Alors que les relations diplomatiques entre la Chine et la Turquie sont tendues ces dernières années en raison de la position du régime chinois sur la minorité ethnique des Ouïghours, peuple de la province du Xinjiang ayant des liens culturels forts avec la Turquie, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu espère rétablir la confiance entre les deux nations.

La visite du chef de la diplomatie turque permet à Ankara de montrer sa volonté d’assurer une véritable coopération militaire, la Turquie ayant annoncé qu’elle aiderait la Chine à déloger les militants ouïghours qui comploteraient contre le gouvernement chinois.

Un revers diplomatique important, sachant que cette ethnie turcophone est depuis longtemps au cœur de tensions entre les deux pays.

Mevlut Cavusoglu a ainsi certifié devant les journalistes chinois que la Turquie affronterait les menaces contre la sécurité de la Chine de la même façon qu’elle les traitent à l’intérieur de ses propres frontières.

Depuis plus d’un an, le régime turc mène d’importantes purges contre les partisans du prédicateur Fethullah Gülen, accusé par Ankara d’être à l’origine du coup d’État manqué du 15 juillet 2016.

Laisser un commentaire