Turkménistan : un nouveau gisement de gaz découvert

Turkménistan : un nouveau gisement de gaz découvert

Selon l’agence de presse turkmène TDH, un gisement de gaz naturel a été découvert au Turkménistan. Ce gisement, situé à proximité des côtes de la mer Caspienne, pourrait être de grande ampleur.

Le gaz, principale source de revenus

Le Turkménistan profite largement des exportations de gaz. Cette ancienne république soviétique d’Asie centrale, actuellement en pourparlers avec l’Union européenne la construction d’un gazoduc qui passerait par la Caspienne pour livrer le marché européen, a fait du gaz sa plus importante source de devises fortes.

Ce nouveau gisement a été découvert dans le secteur d’Ouzounada, dans les terres donc, à une profondeur de 7.000 mètres environ, selon les informations de THD.

Les réserves de gaz turkmènes, qui comprennent notamment le deuxième gisement le plus important au monde, Galkiniche, sont remplies et le gaz turkmène ne s’écoulent pas autant que le gouvernement le souhaiterait, notamment depuis la cessation des livraisons vers la Russie l’an dernier. Le principal acheteur restant actuellement la Chine.

Les autorités turkmènes cherchent ainsi à faire de l’Europe un nouveau marché clé, via la construction du gazoduc via la Caspienne, et ont investi dans un autre qui traversera l’Afghanistan, notamment pour livrer le Pakistan et l’Inde.

Laisser un commentaire