Trump-May : les (re)tweets de la discorde

Trump-May : les (re)tweets de la discorde

La « relation spéciale » qu’entretiennent les Etats-Unis et la Grande-Bretagne vient de prendre un coup de froid aussi violent qu’inattendu. En retweetant des vidéo antimusulmanes issues d’un petit parti politique d’extrême droite britannique, Donald Trump a subi des remontrances fermes mais diplomates de la part de la Première ministre britannique. Un recadrage qui n’a pas plu du tout au président américain qui a répondu de façon musclée.

Il est bien difficile d’éviter les foudres de Donald Trump. La Première ministre britannique en a fait l’expérience après avoir osé qualifier « d’erreur » les retweets du président américain relatifs à des vidéo antimusulmanes. Une erreur contestée par Trump qui a répondu par un nouveau tweet peu sympathique pour Theresa May et sa politique : « @theresa_may ne te focalise pas sur moi, focalise-toi sur le terrorisme islamique radical destructeur à l’intérieur du Royaume-Uni. Tout va bien pour nous ! ». L’attaque est frontale, mais son adversaire du jour a tout simplement refusé de livrer un combat certainement stérile.

La Première ministre a insisté sur la « relation spéciale sur le long terme » avec les Etats-Unis. « C’est une relation qui perdure, il est dans l’intérêt des deux pays qu’elle continue ». Theresa May a bien réitéré sa sortie sur « l’erreur » de retweeter des vidéo de Britain First, mais les couteaux sont restés rangés. Il faut dire que la Grande-Bretagne connaît une période difficile avec un Brexit laborieux. Une brouille avec le cousin américain serait malvenue même si des personnalités politiques influentes comme le maire de Londres se font bien plus critiques vis-à-vis du président américain. La « relation spéciale » doit être préservée pour une Grande-Bretagne en plein doute.

Laisser un commentaire